aux quat' Sardines

une galerie atelier qui porte le nom d'une plage concarnoise dans un espace livresque maritime coloré et surtout convivial. Des artistes locaux y exposent, on y rencontre aussi des auteurs pourvu qu’ils soient un peu voyageur ou marin ou gourmand.

02 décembre 2015

Gardez la ligne jolie penn sardin !

penn-sardin-textile-brode-a-quimper

« M. Celeron m’écrit du Conquet qu’on peut conserver pendant un mois des Sardines dans le beurre, de sorte qu’elles sont presque aussi bonnes à manger que si elles étaient fraîches. Pour cinquante sardines on emploie une livre de beurre frais qu’on fait fondre, quatre onces de sel, une once & demi de poivre fin, & un peu de muscade ; quand le beurre est fondu, prenant garde qu’il ne roussisse, on le laisse assez refroidir pour qu’en trempant les Sardines dedans, elles en sortent couvertes ; en cet état on les arrange dans un pot de grès […] et on bouche le vase avec du liège. »(Duhamel du Monceau 1700-1782 - Traité général des pesches )

« La sardine à l'huile ou le premier aliment industriel. Nicolas Appert et Joseph Colin : une filiation douteuse» Brioist Pascal, Fichou Jean-Christophe, Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest 4/2012 (n° 119-4) , p. 69-80

 


Commentaires sur Gardez la ligne jolie penn sardin !

Nouveau commentaire