aux quat' Sardines

une galerie atelier qui porte le nom d'une plage concarnoise dans un espace livresque maritime coloré et surtout convivial. Des artistes locaux y exposent, on y rencontre aussi des auteurs pourvu qu’ils soient un peu voyageur ou marin ou gourmand.

01 novembre 2013

revendiquer une fausse inutilité

On me demande souvent "à quoi servent les Breizh Kokeshi ?" , quelle en est l'utilité ? OUi, A quoi sert un morceau de bois tourné pour en faire une figurine peinte, à quoi sert de porter son regard sur une forme, sur un détail consciemment travaillé issu d'une recherche en amont sur l'identité, sur des us vestimentaires que j'ai essayé de synthétiser ? à quoi sert d'imaginer, de laisser s'évader l'esprit pour celui/celle qui crée et ensuite pour celui/celle qui appréhende l'objet ? vaste sujet que des penseurs ont décortiqué bien avant le chaland déçu de l'inutilité domestique (voir ICI une réflexion autour de "la part de l'art dans la constitution d'un monde commun d'apparence" -Hannah Arendt). Qu'une production artistique serve à une satisfaction désintéressée est déjà un sacré pari, non?

jeanne-et-les-breizh-kokeshi

observer un enfant absorbé dans son jeu, recréant par la force de son imagination une comédie liliputienne, qui met en scène une foule avec déplacement dans l'espace (recherche chorégraphique) et effets sonores (dialogues, voix off) répond en partie à l'usage si "inutile" de la poupée de collection ou poupée-jouet, ce support gracieux qui semble-t-il aide à réinventer le monde. Pour mémoire vingt siècles avant JC, la poupée  en bois en chiffon en terre cuite était déjà présente comme actefact social en Egypte. L'exposition "Tous des sauvages" de l'Abbaye de Daoulas (été 2013) qui proposait une approche sur la Différence et la représentation que nous nous faisons de l'Autre, entamait son circuit de visite par une vaste vitrine de poupées du monde. Alors, doit-on justifier de l'usage d'un objet pérenne qui attire autant la curiosité des petits et de ceux qui ont su garder une part de cette enfance ?

abbaye de daoulas
37349861_p

(photo extraite du blog Nouvelle feuille - Poupée égyptienne, vers 500 av J-C, British Museum)

(la poupée objet de recherches pluridisciplinaires Michel Manson)


Commentaires sur revendiquer une fausse inutilité

    merci pour votre message
    je vous suis sur le blog, je réside souvent non loin de Concarneau...
    j'avais été étonnée de cette nouvelle inspiration sans me poser la question de l'utilité : merci d'expliciter pour les non-artistes votre travail !

    Posté par ella, 03 novembre 2013 à 09:54 | | Répondre
  • Merci pour votre intérêt Ella.
    Je vois sur Braise vos travaux textiles et votre curiosité sur le sujet, vous connaissez peut- être
    http://tissusetartisansdumonde.fr/
    piloté par Magali-An. De belles choses à découvrir...

    Posté par anh, 03 novembre 2013 à 11:37 | | Répondre
Nouveau commentaire