aux quat' Sardines

une galerie-atelier qui porte le nom d'une plage concarnoise dans un espace livresque maritime coloré et surtout convivial. Des artistes locaux y exposent, on y rencontre aussi des auteurs pourvu qu’ils soient un peu voyageur ou marin ou gourmand.

24 juillet 2014

Quand la fée Morgane se penche sur les Glénan

archipel horizon

Vous aurez remarqué le phénomène d'optique sur l'horizon ces jours derniers, quand Penfret s'élève au niveau des falaises de Douvres, que Fort Cigogne rejoint les Moutons à la manière des Keys de Floride reliés par des ponts imaginaires... il s'agit de la Fata Morgana une illusion créée par des couches d'airs de différentes températures offrant à l'oeil de fabuleux mirages. L'appellation provient du Moyen-âge et fût rapportée par les croisés navigant en Méditerannée dans le détroit de Messine. Ils virent alors se dresser des châteaux mouvants, oeuvre probable de la fée Morgane, magicienne de la légende arthurienne qui levait des palais sur les flots. A moins que ce ne soit un caprice de la cruelle Groac'h, mi-fée mi-sirène de l'île du Loch... 

ND-des-iles

heureusement Notre-Dame des îles et les sentinelles de l'archipel veillent...

les-phares

 

sur la faune et la flore, sur et sous l'eau.

requin-pelerin

population

création graphique Anh Gloux ©

 


17 juillet 2014

Simenon et les bateaux

Le festival du polar "le chien jaune" se tiendra à Concarneau du 18 au 20 juillet pour la 20e édition. Jean-Michel Robert nous a trouvé quelques indices maritimes pour coller au plus près de l'actualité...

chien jaune 2014

Si on connaît Georges Simenon pour ses  romans populaires on le connaît moins pour son goût pour la mer les fleuves et les canaux. Dès 1928 à bord d’un canot de 6m50  Ginette  durant six mois il va parcourir les canaux accompagné de sa femme Tigy  dans ce qu’il appellera l’aventure entre deux berges.

C’est à Fécamp alors qu’il écrit "au Rendez vous des Terre-Neuvas" qu’il décide de faire construire un cotre de 10 mètres de 7,5 tonneaux et muni d’un moteur de 20 CV. C’est au chantier de Georges Argentin  à Fécamp qu’il confie la réalisation du bateau qui sera mis en service le 4 mars 1929 et immatriculé à Paris sous le nom de Ostrogoth.

 

 

ostrogoh bateau de simenon

Simenon ne gardera le bateau que  jusqu’en fin 1931 date à laquelle il sera vendu à Caen et prendra le nom de Sainte Thérèse.

Simenon se souviendra du chantier Argentin du port de Fécamp en donnant son nom au constructeur de bateau dans les "Demoiselles de Concarneau" qui paraîtra en 1936 (1).

Quant au chalutier Francette qui a réellement existé (Armement Merrienne Fécamp) il le citera dans trois romans: "Le Chien Jaune"(2), "Train de Nuit" et "L’homme de Londres".

Références Annales du Patrimoine de Fécamp-les chantiers de construction navale- 1998

1-Chapitre IV page 106 - Edition originale-Page 66 édition Folio

2 –Page 190 –édition livre de poche

Grand hotel concarneau

Le Chien jaune oublié « Ici fut tourné le film le Chien Jaune »

Un imposant Chien Jaune éclairé la nuit ornait la façade du garage du Grand Hôtel Le Clinche devenu pour les besoins du film Grand Hôtel avec son café de l’Amiral. La pancarte a été déposée lors de la démolition du garage  pour l’extension de l’Hôtel  entre 1949 et 1951.

film le chien jaune concarneau

La plaque du tournage du film  sur le bâtiment à droite de l’hôtel

 

On l’appelait  "Chien Jaune"

C’est bien connu tout marin a son surnom c’est une coutume. Une situation, un comportement un tic ou un geste quel qu’il soit et le marin se voit affublé d’un surnom qui persiste jusqu’à parfois se confondre avec sa véritable identité.

Lui il était né le 21 novembre 1874 en plein Miz Du, tout jeune il avait commencé sa carrière de marin comme mousse à bord de la chaloupe sardinière Toujours et Quand Même puis durant quarante ans avait servi sur les différents bateaux pilotes  de la famille Lozivit Pilotes du port de Concarneau de père en fils jusqu’ en 1938. Un fait rare dans la corporation des marins.

auguste le goanvic dit chien jaune

Auguste le Goanvic dit Chien Jaune qui termine sa carrière de marin à bord du Grand Lolo

 Ouest-Eclair du 02--12-1938 et Jean-Le Roux

 

15 juillet 2014

exotisme portuaire

Quand Alpaga alpagué, lui toujours faire ça...

Alpaga-ponton-grue-(23)

Alpaga, la grue flottante de la Marine Nationale dans le port de Concarneau. L'alpaga est un cousin du lama branche sud-américaine des camélidés, réputé pour sa laine il est peut-être moins irritable que le lama d'un certain capitaine:

capitaine Haddock

Le-Télégramme-dimanche-13-juillet-2014

 

Alpaga-ponton-grue

Posté par 4sardines à 20:15 - CHRONIQUE PORTUAIRE - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 juillet 2014

un vent japonisant

souffle sur la côte. 

tatsuya-hime

Tatsuya-Hime déesse du vent poussera prochainement les sardines jusqu'à l'exposition

HOKUSAI, HIROSHIGE, HENRI RIVIERE... L'AMOUR DE LA NATURE 

musée départemental breton - Quimper jusqu'au 28 septembre 2014.

estampes musee breton

 

Océane, fan de mangas et élève au lycée Duguesclin d'Auray section Arts appliqués, clôturera ainsi son stage à l'atelier-galerie. Découpage, initiation au thé ! découverte d'Issey Miyake et des traditionnels tissus tenugui...et improvisation comme première "assistante shooting" de la collection Bretano. Son rêve: aller au Japon dans trois ans... Bon vent Michiko.

oceane

Posté par 4sardines à 00:00 - PILCHARDISES - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 juillet 2014

le pont des arts...

 

paul-cadmus-ville-close

Peintre américain Paul Cadmus 1952. Le tableau est intitulé "improbable Finistere".

l'oeuvre figurait dans l'exposition Masculin/masculin - musée d'Orsay hiver 2013

 

Posté par 4sardines à 12:46 - un musée de peinture CC - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27 juin 2014

l'amitié se grave dans le temps

gravure-sur-mer

Va donc Mary-Gratis, brick écumeur d’Anglais !
Vire à pic et dérape !… — Un coquin de vent frais
Largue, en vrai matelot, les voiles de l’aurore ;

(...)

(extrait de Aurora, les Amours jaunes - Tristan Corbière 1873)

Trente ans d'estime pour l'artiste et son travail trop peu souvent présenté, mais c'est chose faite: Nicole Massot, enfin a déposé à la galerie des gravures toutes en force et délicatesse. Car la Sardine est difficile à attraper... des Beaux-Arts d'Angers à Nantes, de Londres où elle a été graphiste free-lance, à Madrid et maintenant en Andalousie ce sont des feuilles accumulées dans ses ateliers itinérants qu'il faut découvrir, où sont encore dissimulés vitraux et dessins.

Cette escale à Concarneau est chère à cette amie car le lieu évoque la mémoire de Pierre, son père qui fût longtemps bénévole à l'atelier du Musée de la Pêche, du temps de l'enrichissement des collections. Un talent finement transmis.

baiser-bleu

 

Posté par 4sardines à 22:05 - PECHE AUX INFOS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Série Harmony

image

Il y a le papier que l'on découpe, celui que l'on plie et colle, Christelle Le Louarn le déchire, l'encre et le froisse puis l'applique telles des masses rocheuses sur une eau d'acrylique. L'effet de relief est aérien, l'ensemble très graphique. Le coup de coeur de l'été des Quat´Sardines pour ces compositions à la facture métissée des courants d'Iroise et du Singapore Strait.

de mi-juin à mi-Août 2014 au 17 avenue du Dr Nicolas 

Posté par 4sardines à 15:38 - PECHE AUX INFOS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 juin 2014

la Dame à Loligo*

encre-de-seiche

 

Offrez-lui une seiche fraîchement pêchée, en un tour de main elle devient parée poêlée persillée, son liquide sépia précieusement conservé lui offre une existence céleste sous la plume d'un goéland que l'habile Karin aura taillée. Vous dégusterez ainsi longtemps les "poèmes à l'encre de seiche et d'encornet", bijoux de mots venus de la mer. Karin Huet (édition Gros textes) enfin disponibles aux Quat'Sardines.

*Loligo vulgaris Lamarck, 1798 : kallamari en albanais - krakatice en tchèque - inkfish en anglais - smokkfiskur en islandais - lura txibia en galicien - totariello en italien - calmar ou encornet en français ! de la classe des céphalopodes, invertébrés particulièrement intelligents, certains luminescents et clignotants, d'autres volants, et même géants et fantastiques.

Posté par 4sardines à 21:56 - SÉLECTION LIVRES - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 juin 2014

Bâbord ou tribord ?

image

 

Ce matin...devant La Médée

Posté par 4sardines à 16:46 - CHRONIQUE PORTUAIRE - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juin 2014

Ravitailleurs des phares et balises à Concarneau (2nd partie)

Du début du XXe siècle au désarmement du Henri Cévaër III, Jean-Michel Robert nous a dressé la généalogie des navires baliseurs du quartier de Concarneau, des documents mis à jour à l'occasion de l'inventaire du Patrimoine bâti de l'archipel des Glénan actuellement mené par Clémentine Le Moigne de la FRCPM.

Mars 2008 depuis quelques années la direction des phares et balises a commencé à remplacer sa flotte de bateaux baliseurs et ravitailleurs. A Concarneau Henri Cevaër III en service depuis 46 ans vient de faire ses dernières opérations autour de l’archipel des Glénan, son remplaçant est déjà sorti du chantier Orcea aux Sables-d’Olonne.

H-cevaer-et-cote-de-cornouaille-2008

cote-de-cornouaille-dans-chenal

Côtes de Cornouaille - Longueur 19m70/6m50- 2 moteurs 175 KWA-propulseur d’étrave. Chantier OCEA les Sables d’Olonne. Mis en service le 1er Avril 2008

Cote-cornouaille-invitation1

Cote-cornouaille-invitation-

cote-de-cornouaille-dans-chenal2

Jeudi 16 octobre 2008

cote-cornaouille-benediction

cote-cornaouille-benediction1

cote-de-cornouaille-sur-slipway

 

Côte de Cornouaille sur le slipway de Concarneau

chaland-phare-et-balises

Chaland de travail des baliseurs Henri Cevaër III et Côtes de Cornouaille actuellement en service ( 2010)

cote-de-cornouaille-bouee-chenal-CC cote-de-cornouaille-bouee-loctudyavec 

 

Ils se sont succédés à la barre des baliseurs de Concarneau:

L.Bourhis, L. Le Cam, François Richard, Alfred Guillou, Georges Cotier, Jean Lancien, Philippe Rochedreux, Hervé Péhirin

H-cevaer-IIIdernier-parton

Hervé Péhirin dernier patron du Henri Cevaër III (photo JMR)

 

Les travaux d’entretien et de relevage des grosses bouées demandent l’intervention du baliseur océanique notamment celui de Brest. Ces bâtiments font escales régulièrement au port de Concarneau  lorsque les opérations sur les bouées locales nécessitent des moyens importants.

georges-joly1998

Georges de Joly baliseur stationné à Brest- jusqu’en 1998 entre à Concarnezau

armorique

Armorique   en activité depuis 2002 entre à Concarneau

 

Avril 2009

presse-henri-cevaer

Retiré du service depuis un an Henri Cevaër III  après une vente par mise aux enchères du service des Domaines vient d’être  acheté  par un habitant de Pont de Buis qui a l’intention de le transformé en mini -yacht de croisière. Amarré sur l’Aulne à Port Launay prés de Châteaulin le bateau va maintenant subir quelques transformations. «Acheté pour le prix d’un bon canot pneumatique, le vieux baliseur va  dorénavant s’appeler San Corentin un hommage à mon Père décédé dira le nouveau  Propriétaire  mais je respecte l’ancien nom ».

H-cevaer-2009H-cevaer-telegramme2009H-cevaer--photo-JL-Padellec

(photo JMR - le télégramme - JL Padellec)

 

men-fall-et-lue-vraz-sur-Armorique

Bouée Men Fall et Lué Vraz de l’entrée du chenal du port  à bord du baliseur Armorique à quai à Concarneau

 



Fin »