aux quat' Sardines

une galerie atelier qui porte le nom d'une plage concarnoise dans un espace livresque maritime coloré et surtout convivial. Des artistes locaux y exposent, on y rencontre aussi des auteurs pourvu qu’ils soient un peu voyageur ou marin ou gourmand.

13 août 2017

le tour du monde

Quand j'débarquais à Singapour Y avait une gosse belle comme l'amour Dont les yeux étaient de turquoise Elle venait d'Chine ou de l'Annam Alors c'était Mam'zelle Tina Ou mieux Nini la Tonkinoise C'était une girl aux yeux bridés C'était p't'êt' moi, si vous voulez   texte Pierre Mac orlan, extrait de la chanson "le tour du monde"
Posté par 4sardines à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 août 2017

les femmes, les marins, les ports

Ah!  j'voudrais tenir cette souris Ta Dulcinée de Tahiti Pour lui r’filer une danse Un soir à Recouvrance (Mac Orlan "Tendres promesses") 
Posté par 4sardines à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 juin 2017

les entrailles de l'âme

"les artistes inventent le rêve, les femmes l'incarnent" (André Malraux, le miroir des limbes - la corde et les souris 1979)   que dire alors des femmes artistes ?!   Karin Huet pour la série "la mer, ma muse"- portraits découpés de femmes, ces amantes d'Ôkeanós, une exposition à venir. l'artiste et ses Poèmes à l’encre de seiche et d’encornet (Gros Textes, 2013) et le Manguier sur lequel elle a résidé dans le Passage du Nord-Est en 2009 puis en 2017 au Groenland. Le bateau givre est ici pris... [Lire la suite]
Posté par 4sardines à 07:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 octobre 2015

Femmes de marin...en couleur et en découpe

autour du travailleur de la mer la penn-sardin  au magasin de marée la Belle de Groix et ses petits groisillons Gaud scrutant l'arrivée de l'islandais à Paimpol et sa falaise (?) découpes format 50X70
02 juin 2015

L'insolence des filles de la côte

quand elles sont mutines, espiègles, belles, que l'esprit agile d'une artiste les effeuille et déclenche une vague d'érotisme demandez-vous quel est le tribut pour s'extirper de la côte d'un Adam, pour passer de "fille de" à  femme qui ose, qui se dévoile, qui propose. Patricia signe LM et fait voyager ses intrigantes photographies jusqu'à la côte lusitanienne. Après Paris en ce début d'année, ce sera au tour de Porto cet été, les sardines voient déjà leurs cousines les langoustines traverser l'océan pour Tokyo ou Sao Paulo...... [Lire la suite]
23 janvier 2015

il fait froid !

les Quat'Sardines s'habillent chaudement... "Femmes boréales" sami, nganasan, inuit, nenet

20 octobre 2014

Concarnoiseries

Sous l'oeil du Beffroi - annexe 4 et fin par José le Goff Quelques commerçantes indispensables à la vie du port étaient aussi très estimées et respectées : les boulangères et les dames tenant des «Alimentations générales.» Le bar et le gwin ru en somme! Traduisez le pain et le vin  rouge quoi. Respectées aussi,  les couturières chez  qui l’on prenait son tour aussi bien pour les pantalons bleus du mari que pour une belle robe à l’occasion d’un mariage car les boutiques de prêt-à-porter étaient rares et leurs... [Lire la suite]
Posté par 4sardines à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 octobre 2014

sous la criée

Sous l'oeil du Beffroi - annexe 3 par José le Goff Après la guerre, dès que le mareyage s’amplifia certaines femmes d’usines trouvèrent des places mieux payées dans les magasins de marées. Passer des vapeurs moites des usines au froid glacial de ces ateliers ne les rebuta pas et elles se révélèrent très adroites pour emballer en les rangeant parfaitement les langoustines et les poissons de petites tailles dans des caissettes, devenant  Plus tard des fileteuses hors pair. A cette même époque une nouvelle profession féminine... [Lire la suite]
Posté par 4sardines à 21:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
15 octobre 2014

les ouvrières

Sous l'oeil du Beffroi - annexe 2 par José le Goff Evidemment,  toutes les femmes de nos ports n’étaient pas femmes de marins. En Bretagne Nord certaines trouvaient du travail chez des ostréiculteurs. Chez nous, les nombreuses conserveries implantées   depuis la fin du dix neuvième siècle embauchaient une très importante main d’œuvre féminine hétéroclite. Des femmes dont le mari travaillait sur le port ou dans les usine, des veuves de marins dont la pension ne suffisait pas à faire «bouillir la marmite,» des épouses... [Lire la suite]
Posté par 4sardines à 21:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
13 octobre 2014

Femme de marin

Sous l'oeil du Beffroi - annexe 1 par José le Goff On sut plus tard que l’idée d’une fête à Concarneau en été germa durant leurs palabres dans les cafés parnassiens; on profiterait que le charme de notre ville close et de nos plages rameutait déjà des touristes huppés et les gains serviraient à aider les veuves des péris en mer. Revenus de Paris Au printemps, après ce que nos anciens appelaient les miss du, traduisez les mois noirs,  certains de nos artistes soumirent leur idée à leurs riches clients,  gros usiniers et... [Lire la suite]