aux quat' Sardines

une galerie atelier qui porte le nom d'une plage concarnoise dans un espace livresque maritime coloré et surtout convivial. Des artistes locaux y exposent, on y rencontre aussi des auteurs pourvu qu’ils soient un peu voyageur ou marin ou gourmand.

08 mars 2012

Aujourd'hui, fées de la grève

ile-aux-femmes ile-aux-femmes1

"Dans le pays de Tréguier, des fées malveillantes faisaient jadis périr ceux qui s'aventuraient la nuit sur la grève.
Les paludiers de Crec'h Morvan, jaloux des sauniers de Buguelès dont le sel était de meilleure qualité, offrirent de payer à la Vieille Fée de Grwagez un boisseau de sel par jour à la condition qu'elle contrarierait leurs rivaux;
l'une de ses compagnes allait se poster sur la route tracée à travers la grève, et remplie de crevasses et de fondrières, par laquelle les gens de Buguelès transportait leur sel la nuit;
elle leur cachait les endroits dangereux et les précipices au fond desquels ils allaient souvent rouler avec leur charge.
Comme ils disparaissaient l'un après l'autre et que le sel n'arrivait plus guère qu'en petite quantité à la sécherie de saint Nicolas, le saint leur dit que sans doute le diable les punissait d'avoir fraudé, et il les menaça de faire venir son sel de Crec'h Morvan.
Une nuit, au lieu d'envoyer les hommes comme d'ordinaire, le saint les remplaça par des femmes, qui se mirent à marcher à la file.
A peine avaient-elles fait quelques pas, que celle qui était devant tomba dans une fondrière, mais ses compagnes, au lieu de l'en retirer, lui jetèrent de grosses pierres, et continuant leur route, arrivèrent sans encombre dans l'île.
Le lendemain, elles furent bien étonnées de voir à son travail celle qu'elles croyaient avoir tuée.
On la questionna, et elle répondit qu'elle n'avait pas bougé de chez elle.
La nuit suivante, on trouva dans la fondrière, sur le tas de pierres, des habits de femme que l'on reconnut pour appartenir à l'une des mauvaises fées de Grwagez;
c'était en effet l'une de celles-ci qui était tombée dans la fondrière, en essayant d'y attirer les paludières.
Depuis, tous les ans, les sauniers, pour conjurer le sort, jetaient dans ce trou des vêtements de femme avec une hotte de sel."

extrait de "le folklore de la mer" - Paul Sebillot 1904

les mauvaises fées (Grwac 'hat fall) de l'Ile Grwagez= l'ile aux Femmes


Agrandir le plan

un peu d'histoire et de géographie ICI


pour la journée de la femme, aujourd'hui

Posté par 4sardines à 02:04 - HISTOIRES MARITIMES - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Aujourd'hui, fées de la grève

    j'adore ces histoires - une aquarelle "pêcheur de Douarnenez" sera le 3ème cadeaux de notre anniblog - tirage dimanche - biz des biniounettes

    Posté par corentine, 08 mars 2012 à 16:42 | | Répondre
Nouveau commentaire